Conrad Pfeffel (1736 - 1809)

 

 

Pédagogue, librettiste, dramaturge, écrivain, poète

 

Fils de Jean Conrad Pfeffel, il était le frère cadet du jurisconsulte et diplomate Christian-Frédéric Pfeffel. Il a étudié à Halle

Il perdit la vue à l'âge de 22 ans.

Il fonde l'Académie militaire de Colmar en 1773. Il s'agit en fait d'un lieu ne s'adressant qu'à des enfants protestants, nobles le plus souvent, et qui leur permettait de se destiner à une carrière militaire. Il en dira : « Notre établissement n'est pas une école d'élite pour des soldats ou des commerçants, mais une pépinière pour tous ceux qui veulent émerger du vulgaire. » L'école a accueilli 288 élèves en vingt ans 2.

En 1808, il devient président du Consistoire de Colmar et parallèlement il est reçu à l'académie des sciences de Bavière.

Durant la Révolution, il est contraint de publier ses travaux littéraires, poèmes, almanachs... pour subsister. Il était membre de la société helvètique et de la société littéraire colmarienne.

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophile_Conrad_Pfeffel

 

http://etienne.biellmann.free.fr/colmar/fr/pfeffel.htm