Antoine Herzog 1786-1861

Un ouvrier devenu patron !

voir le site

 

Grâce à Dollfus (les textiles "Dollfus père et fils & Cie" de Mulhouse) il fait ses études au Conservatoire national des arts et métiers.

 

Associé de Jean Schlumberger, en 1818 il construit une filature à Wintzenheim (laine puis coton)

Une seconde filature de cinq étages est construite en 1836 à Ingersheim.

 

Aux expositions industrielles de 1844, la reconnaissance de la perfection de ses tissus de coton.

la remarque du jury "il y a plaisir à les examiner, tout y est au parfait"

 

Antoine Herzog II

Fils de Antoine, après des études à "l'école centrale de Paris" reprend les industries de son père après 1861

 

Le textile est en mauvaise posture en cette période. La crise du coton suite au traité signé avec l'Angleterre. le blocus des ports sudistes par la marine de l'Union lors de la guerre civile de "sécession" qui ravage l’Amérique.

L'approvisionnement irrégulier en coton menace de fermeture nos filatures. Probablement il s'en suit des périodes d'arrêt par manque de matière première. Et donc pas de revenus pour les habitants des campagnes avoisinantes.

 

Connue et honoré à Wettolsheim pour sa commande de réfection de voirie d'accès au Hagueneck, (résidence d'été de la famille) et prolongé jusqu'au lien connue du "repos des chasseur ou étang Herzog" (un étang de canotage, un sentier, un banc en pierre et d'un mur de grange attestent de nos jours cette période faste) pendant l'hiver 1860. Il sauve ainsi de la disette une bonne partie des habitants.

Une croix dans ce chemin du "brunweg" atteste encore de ces travaux, par une inscription "Erschlagen", dècès suite à un coup.

 

Plusieurs autres chantier dans le secteur sont également en cours. Comme celui de réfection et d'aménagement du cours de la Lauch et de la Fecht. Des retenues d'eau en amont sont également à l'étude pour régularisé le cours des rivières et donc assurer le fonctionnement de cette industrie forte consommatrice d'eau.

 

Un arbre commun à cet période dans les arrières cours du village de Wettolsheim le mûrier.

En effet l'industrie de la soie est relancé après la crise du coton de de cette période de blocus des port sudistes suite à la guerre civile américaine.

La mère de famille qui emporte le déjeuné à son mari et voisin sur son lieux de travail à l'usine toute proche de Ingersheim, emporte aussi une brassé de feuilles de ce mûrier, pour nourrir les larves des vers à soie.

Activité sans doute commune à cette époque mais oublié de nos jours.

 

JRS

 

Photo jrs 2019, panneau au début du sentier.

 

photo jrs 2000

Croix au bord du chemin "Brunweg" qui prolonge la rue Herzog et donne accès au château du "Hagueneck"

inscription : "Hir Ruht Martin Kirschoffer er ist Erschlagen"